Quels équipements pneumatiques pour une conduite sur neige ?

La conduite sur neige nécessite des équipements adéquates

Pneus hiver, pneus neige, pneus cloutés, chaussettes à neige, chaînes à neige, chaînes alternatives… Pas évident de s’y retrouver avec tout ça en terme d’équipement pneumatique d’un véhicule pour la neige. Une chose est sure, quand il neige, il faut équiper son véhicule en conséquence pour un maximum de confort et de sécurité pour la conduite. Il faut quand même savoir quel équipement pneumatique est le mieux adapté en fonction de conditions météorologiques spécifiques liées à l’enneigement des routes.

Pneu hiver ou pneu neige : idéal dans plusieurs cas

Le pneu neige, qu’on appelle aujourd’hui pneu hiver, est idéal dans plusieurs cas et pas seulement en cas de neige (d’où ce changement d’appellation). En effet, à des températures ne dépassant pas les 7°C et en cas de neige, de pluie ou de gèle, le pneu hiver est certainement plus efficace et plus sûr qu’un pneu standard. Il est d’ailleurs obligatoire dans certains pays.

Ce pneu hiver est constitué de différentes sortes de gommes plus tendres qui ne durcissent pas même si la température extérieure est très basse voire négative. Il a une meilleure élasticité sous la barre des 7°C, il est beaucoup plus adhérent sur un sol enneigé ou gelé et il évacue mieux la neige grâce à ses bandes de roulement spécifiquement conçues pour ça. On peut également ajouter que l’aquaplaning est moins favorisé grâce à ce type de pneu sur une voiture.

L’ennui, c’est que s’il fait une température extérieure de plus de 7°C, l’usure du pneu hiver sera beaucoup plus rapide et ses fonctions seront amoindries. D’autre part, il est recommandé d’équiper une voiture avec 4 pneus hiver plutôt que 2 et cela peut représenter un certain inconvénient compte tenu du prix de montage et de démontage à faire environ deux fois chaque année.

Le pneu clouté soumis à une réglementation spécifique

En France, le pneu clouté est soumis à une réglementation spécifique. En effet, en fonction de la région de France concernée, il faut parfois utiliser des pneus cloutés ou à crampons pour permettre une meilleure adhérence sur des routes enneigées voire gelées.
L’utilisation de ces pneus cloutés est régie par l’arrêté du 18/07/1985 et certaines lois font office de réglementation pour le montage de ce type de pneu sur une voiture. Un arrêté préfectoral précise même que les pneus à clous sont autorisés uniquement entre la samedi juste avant le 11 novembre et le dernier dimanche de mars.

Aussi, en cas d’utilisation de pneus cloutés sur une voiture, il faut posséder un macaron spécifique et ne pas dépasser une vitesse de 90 km/h.

Le pneu clouté est surtout requis dans des pays où les températures sont vraiment très froides avec de la neige.

Chaussettes à neige sur route peu enneigée

Les chaussettes à neige conviennent uniquement sur route peu enneigée. La chaussette à neige habille le pneu de sorte à ce qu’elle absorbe l’eau qui s’infiltre entre le pneu et la neige afin de garantir une meilleure adhérence.

Il faut savoir que lorsqu’une voiture est équipée de chaussettes à neige, elle ne peut pas rouler à plus de 50 km/h, au mieux. De plus, la chaussette n’est pas aussi efficace que les chaînes à neige notamment lorsqu’un véhicule roule sur une route gelée. Enfin, elle s’use très vite avec une endurance d’environ 20 km, ce qui est peu.

Chaînes à neige : elles sont parfois obligatoires

L’équipement pneumatique d’un véhicule pour la neige varie en fonction de plusieurs critères : type de route, température extérieure, etc.

Une chose est sure, les chaînes à neige sont parfois obligatoire si les routes sont vraiment très enneigées. On trouve différentes sortes de chaînes à neige qui ont des particularités bien spécifiques.

En présence de beaucoup de neige, une voiture sera bien plus adhérente à la route si elle est équipée de chaînes à neige. Contrairement aux pneus hiver qu’on recommande de monter sur les quatre roues d’un véhicule, les chaînes à neige peuvent être posée uniquement sur les deux roues motrices d’une voiture. Seule exception pour les voitures qui ont quatre roues motrices auquel cas les quatre pneus doivent être équipés de chaînes à neige.

Lorsque les chaînes à neige sont obligatoires, un panneau appelé B26 l’indique.

Panneau de chaînage obligatoire

L’ennui avec les chaînes à neige, c’est qu’elles peuvent être difficiles à mettre en place et qu’elles peuvent s’user très rapidement pour les versions les plus abordables. Aussi, la vitesse maximale avec chaînes est de 50 km/h.

Autre solution : les chaînes alternatives en polyester qui sont excellentes pour l’adhérence du véhicule sur des routes enneigées ou verglacées. Elles sont aussi facile à mettre en place sur les pneus mais nécessitent de rouler à une vitesse n’allant pas au-delà de 40 km/h.

En clair, l’équipement pneumatique d’un véhicule pour la neige doit être pris avec sérieux et bien analysé en fonction des circonstances climatiques et routières.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*